Mercedes-Benz GLS-Classe Manuel d'utilisation

Mercedes-Benz GLS – Classe SUV à traction intégrale “K3”. La première mondiale du modèle X167 a eu lieu au Salon de l’auto de New York en avril 2019.

Construit sur la nouvelle plate-forme MHA (Mercedes High Architecture), le GLS de troisième génération a considérablement augmenté ses dimensions : +77 mm de longueur (5207 mm), +22 mm de largeur (1956 mm) et + 60 mm entre les essieux (3135 mm). mm). Dans le même temps, avec ses dimensions, le GLS éclipsera facilement le nouveau X7, dont la longueur et l’empattement sont respectivement de 5151 mm et 3105 mm.

En apparence, le grand multisegment ressemble au GLE actuel, ce qui n’est pas surprenant, puisqu’il s’agit essentiellement d’une version plus grande et plus luxueuse de ce dernier.

D’où l’habitacle identique, ou plutôt sa partie avant : un volant, une console centrale avec pavé tactile et deux écrans de 12,3 pouces (à gauche un tableau de bord virtuel, à droite le système multimédia MBUX).

Mais l’arrière du GLS est d’une catégorie de poids différente. En raison des dimensions accrues, l’espace entre la première et la deuxième rangée a été augmenté de 87 mm. La deuxième rangée elle-même se présente soit sous la forme d’un canapé trois places (avec massage, chauffage, ventilation et réglages électriques), soit sous la forme de deux fauteuils séparés à l’américaine.

La troisième ligne du GLS est disponible par défaut. Et selon le constructeur, il accueillera confortablement des passagers d’une hauteur d’au moins 194 cm. Une autre chose agréable est son propre chauffage de siège, plusieurs connecteurs USB et des déflecteurs de conduits d’air séparés (climat à cinq zones).

S’il vous plaît GLS et volume du coffre – de 355 à 2400 litres (avec les troisième et troisième rangées repliées). De plus, sur ce dernier paramètre, il dépasse de près de 280 litres son principal nouveau concurrent bavarois.

Bien sûr, il y a eu quelques innovations – Mercedes, après tout. Mode lavage de voiture. Les fans de lave-autos automatiques apprécieront cette “fonctionnalité”, car sur simple pression d’un bouton, la voiture se préparera aux procédures d’eau: elle rabattra les rétroviseurs, fermera les fenêtres et le toit ouvrant, éteindra le capteur de pluie et réglera le climatiseur sur le travail souhaité.

Au sommet de la gamme de moteurs se trouve un V8 de 4 litres (M177) dans les performances du GLS 580. Une voiture avec ce moteur développera 489 ch. 700 Nm et accélérez jusqu’aux cent premiers en seulement 4,9 secondes. Vient ensuite une version plus modeste du GLS 450 avec un M256 de 3 litres pour 367 forces et 500 Nm. Dans ce cas, les deux versions présentées sont les soi-disant “hybrides doux”. Dans notre pays, très probablement, un moteur diesel six cylindres en ligne 2.9 (OM656) sera en demande. Une telle unité est disponible en deux versions à la fois : GLS 350d – 286 ch. 600 Nm et GLS 400d – 330 ch 700 Nm. Toutes les versions du grand crossover sont équipées du système “automatique” 9G-Tronic propriétaire.

La transmission intégrale 4MATIC relie désormais l’essieu avant à un embrayage multidisque. Cependant, le pack Off-Road en option, qui a une rangée inférieure et une imitation de blocage, est resté en service.

Tous les GLS sont équipés de série de la suspension pneumatique Airmatic. Mais la “ruse” suspension hydropneumatique optionnelle E-Active Body Control mérite une attention particulière. La particularité de cette suspension est qu’elle est capable de contrôler chaque roue séparément. À grande vitesse, le système aidera à lutter contre les roulis, et sur la section tout-terrain, il pourra aligner la position du corps à l’avance. Si, malgré tout, la voiture est bloquée, le système activera le mode “lowrider” (il simulera l’accumulation), ce qui devrait éventuellement aider à sortir du piège.